Calculer le débit d’un soluté

Pour régler le débit d’une perfusion intraveineuse, il faut connaitre certains paramètres:
  1. la vitesse de perfusion en ml/hre
  2. le calibre du perfuseur utilisé (macrogouttes ou microgouttes)
  3. la durée d’administration en minutes
On administre la quantité prescrite du soluté en ajustant le débit de la perfusion, qu’on mesure en gouttes par minute.
Selon le fabriquant, le calibre de perfuseurs macrogouttes peut varier de 10 à 20 gtt/ml. Cependant, le perfuseur microgouttes sera toujours de 60 gtt/ml. Les perfuseurs comportent une chambre de goutte-à-goutte qui permet de compter les gouttes.
Tubulure perfusion intraveineuse (soluté), régulateur presse tube et chambre compte-gouttes
tubulurepresse_tubetubulure_microgoutte
Voici la formule qui permet de calculer le nombre de gtt/min à surveiller. Après ce premier calcul, nous diviserons le résultat par quatre pour le remettre sur 15 secondes afin de faciliter l’ajustement.
Quantité à administrer en ml × calibre du perfuseur (nbre de gtt/ml) ÷ durée d’administration en min = nbre de gtt/min
Exemple 1: NaCl 0,9% 1000 ml à 100ml/h.
100 ml/60 min×10 gtt/1ml÷60 min = 17 gtt/min
Procédure
Surveillance d’une perfusion intraveineuse
Définition : Observer périodiquement une perfusion intraveineuse pour s’assurer du bon fonctionnement et vérifier que le nombre de gouttes/minutes est conforme à la prescription médicale.
Buts :
  • Vérifier le fonctionnement mécanique d’une perfusion intraveineuse
  • Surveiller les effets de la perfusion intraveineuse
  • S’assurer de la concordance entre la perfusion en cours et la prescription médicale
Matériel : Montre trotteuse
  1. Se rendre périodiquement au chevet du client.
  2. Vérifier le site d’injection (rougeur,oedème, douleur), la tubulure (libre, non coudée, péremption 72 h), la sac de soluté (plus haut que le coeur du client, sorte, péremption 24 h, quantité restante).
  3. S’assurer de la concordance entre la prescription et la perfusion en cours.
  4. Faire le calcul du débit (formule)
  5. Compter pendant 15 secondes le nombre de gouttes tombant dans la chambre compte-gouttes.
  6. Vérifier la quantité de solution sur l’étiquette de gradation du soluté.
  7. Vérifier l’exactitude des informations inscrites sur l’étiquette.
  8. Ajuster le débit avec le presse tube au besoin.
  9. Graduer le soluté pour les 2 heures suivantes et répéter.
  10. Consigner au dossier les observations reliées au soluté en cours.

Types de perfusions intraveineuses

  • Solutions isotoniques (remplacent les pertes liquidiennes, augmentent le volume sanguin) ex: NaCl, Lactate Ringer, Dextrose 5%
  • Solutions hypertoniques (favorisent le déplacement du liquide intracellulaire vers le compartiment intravasculaire) ex: D 10%, 50 %,  d5% avec NaCl
  • Solutions hypotoniques (traitent  la déshydratation, favorisent le déplacement du liquide intravasculaire vers le compartiment intracellulaire) ex: NaCl 0,45%

Les complications

  • L’infiltration du soluté (passage de la solution dans les tissus sous-cutanés)
  • Phlébite (Inflammation de la veine avec formation d’un caillot)
  • Surcharge liquidienne (quantité excessive de liquide dans l’organisme)
  • Déséquilibre hydroélectrolytique (débalancement entre les différents électrolytes (sodium, potassium, chlore, calcium, magnésium, phosphore…et l’eau contenus dans l’organisme)

Points importants à retenir

  • Quantité à administrer en ml/hre
  • Calibre du perfuseur en gtt /min
  • Microgouttes= petites gouttes (60 gtt=1ml)
  • Macrogouttes = grosses gouttes (10gtt=1ml)
  • Durée de perfusion toujours en minutes
  • Concordance entre la prescription et le sac en cours
  • Date d’expiration du sac (24 heures)
  • Date d’expiration du jelco et tubulure (72 heures)
  • Observation du site d’injection ( rougeur, chaleur, induration, oedème)
  • Calculer le débit sur une minute puis sur 15 sec
  • Inscrire la quantité à perfuser pour les 3 heure et répéter à (lignes sur l’étiquette du sac de perfusion)
  • Consigner les notes d’observation pertinentes au dossier (date et heure de l’installation, type de cathéter et de solution, débit)
Régulateur de débit et pompe volumétrique
Le régulateur de débit est un outil que l’on peut ajouter au niveau de la tubulure et qui maintient la vitesse de perfusion constante. La pompe volumétrique, est un dispositif qui assurera la vitesse de perfusion programmé. Ces outils sont utilisés en pédiatrie, ches les personnes présentant des risques de surcharges liquidiennes ou lorsque les débits de la perfusion ontraveineuse sont élevés + 150 ml/h.
régulateur_de_debit
*** Toujours être à l’affût des signes de complications même en présence d’un régulateur de débit ou d’une pompe volumétrique

Autres références



Comments