Epilepsie partielle

Définition du mot

Epilepsie partielle :
- Epilepsie ou comitialité : maladie chronique caractérisée par la survenue paroxystique de crises d'aspect variable selon les malades, allant des convulsions généralisés (grand mal) ou partielles (ou focales), tonico-cloniques ou au contraire atoniques, aux absences, à la répétition incessante du même mot ou encore d'attitude automatiques répétitives...
- Les crises grand mal sont caractérisées classiquement par une perte de conscience brutale, une extension tonique des membres et du tronc parfois précédée d'une phase clonique faite de secousses (la crise peut n'être que tonique ou que clonique), une vocalisation sonore (cri épileptique) et fréquemment une perte d'urines, une morsure de la langue. La crise en elle-même est brève mais elle est suivie d'une phase de stupeur avec ralentissement intellectuel, léthargie, amnésie (post-critique), d'une grande fatigue, de douleurs musculaires... pouvant durer plusieurs heures.
- Les crises petit mal (absences) surviennent essentiellement chez l'enfant, pouvant se poursuivre à l'âge adulte, et sont caractérisées par une suspension soudaine, passagère et extrêmement brève de la conscience avec fixité du regard, un clignement rythmique, parfois quelques secousses cloniques des mains ou des bras, de faible amplitude. La fin de la crise est marqué par un retour à la normale immédiat, sans phase post-critique mais souvent avec une amnésie de la crise.
- L'épilepsie est due à des décharges épileptiques cérébrales par stimulation soudaine et simultanée d'un certain nombre de neurones cérébraux dont la localisation varie selon le type d'épilepsie. Leur cause est le plus souvent inconnue (dans 67 à 55% selon l'âge) puis viennent les causes congénitales, traumatiques, vasculaires, tumorales, infectieuses, dégénératives.
- Les crises épileptiformes sont des crises convulsives ayant l'aspect de l'épilepsie sans pour autant en avoir les même causes.

Crise épileptique partielle secondairement... par Onegatif19

Comments