Syndrome d'Ogilvie

 Définition

File:Ogilvie's syndrome 002.jpgLe syndrome d`Ogilvie, appelé aussi ou colectasie aiguë idiopathique, c`est l`agrandissement important du diamètre du côlon en dehors d'absence d'obstacle mécanique sur celui-ci. Cette augmentation du calibre de la lumière intestinale est le témoin d'une obstruction sans doute due à une atteinte des voies nerveuses végétatives (système nerveux automatique) elle-même secondaire à une lésion située derrière le péritoine de nature cancéreuse ou pas.

Cette affection survient assez fréquemment chez les patients sous ventilation assistée.

Ensemble de symptômes étudiés par le britannique sir William Ogilvy en 1948.

Pour comprendre le mécanisme de survenue de cette affection il est nécessaire de savoir que le colon et l'ensemble des viscères de l'organisme sont soumis à une régulation nerveuse automatique par le biais du système nerveux végétatif. Si pour une raison ou pour une autre (le plus souvent un affaiblissement important de l'organisme) le fonctionnement des viscères ne se fait plus convenablement, ce système de régulation et de surveillance est perturbé. Au cours du syndrome d'Ogilvie ce sont les intestins et plus précisément le colon qui est perturbé. Le système nerveux sympathique ne joue plus son rôle de régulateur c'est-à-dire d'ouverture et de fermeture de la lumière intestinale (calibre).Selon le degré de dysfonctionnement (mauvais fonctionnement) le colon risque, à un moment donné, de bloquer le transit c'est-à-dire le passage des matières et des gaz aboutissant à ce que l'on appelle une occlusion.
Le syndrome d'Ogilvie survient chez des patients extrêmement fragilisés généralement souffrant d'un stress chirurgicale ou médicale : brûlure étendue, accidents vasculaires cérébraux, infection grave, déshydratation, dérèglement métabolique lié à un déséquilibre électrolytique (hypokaliémie : diminution du taux de potassium dans le sang), infarctus du myocarde, insuffisance respiratoire etc..
Le patient souffre :
  • D'un météorisme abdominal (présence de gaz en quantité importante)

  • De douleurs

  • De nausées

  • De vomissements

  • D'un arrêt du transit

  • De répercussions sur l'appareil respiratoire

  • File:Ogilvie's syndrome 001.jpgLa radiographie du côlon montre une dilatation (ouverture du calibre) anormalement importante de cet organe se situant essentiellement sur la partie droite.La coloscopie est l'examen qui permet de porter un diagnostic et quelquefois d'avoir un geste thérapeutique.
    Si le patient n'est pas hospitalisé et traité, le colon continue à se distendre et peut se perforer, entraînant une péritonite.
    Le traitement fait appel essentiellement à la réhydratation et aux antibiotiques.Certaines équipes médicales en gastro-entérologie chirurgicale pratique une exsufflation c'est-à-dire l'aspiration des gaz intestinaux par coloscopie, opération qui doit être répétée. La mise en place d'une sonde à l'intérieur du côlon et du rectum est le plus souvent effectuée.En cas d'échec ou si cette cette affection récidive, une intervention chirurgicale est nécessaire.
    Le pronostic de la maladie d'Ogilvie dépend de l'étiologie c'est-à-dire de la cause de celle-ci.
     

    Comments