Papillon sous-cutané

L’installation d’un papillon sous-cutané permet l’administration de médicaments de façon répétitive, via un microperfuseur de type papillon. Ce dispositif, une fois installé, permet d’éviter de nombreuses injections puisqu’il peut demeurer en place environ 7 jours et permettre d’administrer de façon régulière un médicament via ce site.
Matériel

  • pellicule transparente (Tegaderm)
  • compresse 2×2 prn
  • tampons désinfectants
  • papillon s.c. de calibre 25 à 27 environ 1/2 à 3/4 po avec bouchon membraneux
  • médicament pour faire le vide de la tubulure et la dose à donner
  • diachylon.
  • gants non-stériles au besoin

Procédure

1. Vérifier l’exactitude et la date de l’ordonnance médicale au besoin
2. Se laver les mains
3. Après avoir lu le plan de soins ou l’ordonnance, prendre les médicaments dans l’endroit approprié (pharmacie, casier, chariot à médicament, réfrigérateur)
4. Comparer l’étiquette du médicament avec l’ordonnance ou le plan de soins
6. Choisir le papillon approprié 25 ou 27 ¾ po avec tubulure courte et bouchon membraneux
7. Faire la vérification des 5 bons 3 fois
8. Préparer la quantité de médicament pour faire le vide de la tubulure et une dose pour le patient
9. Faire le vide de la tubulure du papillon et du bouchon membraneux avec le médicament
10. Faire vérifier par l’enseignante et garder le contenant à partir duquel vous avez préparé le médicament
11. Vérifier l’identité de la personne
12. Mettre les gants non-stériles
13. Désinfecter le site d’injection
14. Introduire le papillon avec un angle de 15 à 30 degrés
15. Poser une compresse sous les ailettes du papillon si nécessaire
16. Recouvrir le papillon et une partie de la tubulure du pansement transparent et fixer la tubulure avec un diachylon
17. Inscrire le nom du médicament réservé à chaque site sur un diachylon apposé par dessus la membrane transparente qui retient le dispositif sous-cutané, la date et le calibre du papillon
18. Bien inspecter le site d’injection avant d’administrer un médicament
19. Injecter lentement environ 1 ml à la minute
20. Jeter le matériel souillé ou détruire dans le contenant biorisque
21. Inscrire au plan de soins le site du papillon, le calibre, le médicament administré
22.
Signer le médicament au plan de soins

Précautions

  • installer un microperfuseur ou un cathéter sous-cutané par médicament à administrer
  • le volume maximal à injecter est de 2 ml à la fois par site
  • ne pas installer de papillon ou de cathéter sous-cutané sur une peau abîmée ou en présence de tissu cicatriciel, d’œdème, de chaleur, de rougeur, de nævus ou d’ascite abdominale
  • changer le microperfuseur ou le cathéter sous-cutané aux 7  jours ou avant en présence d’induration, de rougeur ou de tout autre signe anormal
  • dans le cas d’un microperfuseur, s’il y a une nouvelle posologie à administrer et qu’une concentration plus élevée du médicament doit être administrée, changer de site pour que l’usager reçoive la dose prescrite dès la première injection
  • les bras et les cuisses  devraient en pratique être utilisés en dernier recours puisque ce sont les plus petits espaces sous-cutanés
  • choisir un site qui ne limitera pas les mouvements de l’usager et qui lui sera confortable.
  • en soins palliatifs, la région sous-scapulaire du dos est aussi utilisée (rarement)

Sites possibles

Les sites peuvent légèrement varier d’un livre de référence à un autre, certains conseillent d’installer le papillon dans le sens de la circulation lymphatique.  Vous référere aux politiques en places pour l’orientation de l’aiguille et les sites.

papillon

Régions

1a. région thoracique antérieure haute (aiguille orientée vers le mamelon )

1b. région abdominale sus-ombilicale (aiguille orientée vers le nombril)

2. région abdominale sous-ombilicale (aiguille orientée vers le centre du corps)

3a. bras (aiguille orientée vers le cou)

3b. cuisse (aiguille orientée vers le corps)

Comments